G+

PLU_VesinetLundi prochain, l’enquête publique prendra fin. Le commissaire enquêteur sera présent pour prendre connaissance de vos dernières remarques. Les plus grands contributeurs auront sans aucun doute été les Croissillons, dont les pétitions contre les 400 logements l’Hôpital forment une pile impressionnante. Je n’ose imaginer leurs réactions, lorsqu’il s’apercevront que le projet se densifie.

De nombreux Vésigondins commencent à comprendre la situation. Depuis quelques jours, les pages des registres d’enquête se noircissent à un rythme qui impressionne. Il faut dire qu’il y a beaucoup à dire sur le projet.

Avis sur la forme

L’enquête publique a été ouverte au mois d’avril par la volonté du Conseil Municipal exprimé le 21 janvier 2013 lors de l’arrêt du projet.

Le Maire fraîchement élu en avril a décidé de suspendre l’enquête publique pour y apporter des modifications de façon unilatérale, sans concertation avec la population, sans débat ni vote d’une délibération par le Conseil Municipal, autorité compétente sur le Plan Local de l’Urbanisme.

Plusieurs réunions publiques ont été organisées fin juin pour présenter les modifications apportées au projet. Ayant assisté à presque toutes ces réunions, j’ai été étonné par la présentation partisane et politique qui était faite du projet. Les propos tenus étaient approximatifs, et bien souvent inexactes. La réunion ressemblait d’avantage à une réunion de pré-campagne électorale, qu’à une réunion d’information du public sur un PLU modifié.

Le Maire prétendait alors faire voter le nouveau PLU début décembre.

Les modifications apportées au PLU ont été soumises à l’approbation du Conseil Municipal mi-août. Jamais il n’avait été évoqué avec les conseillers, la tenue d’un Conseil municipal de cette importance, à une date ou toutes les enquêtes publiques de France sont suspendues. La première séance n’ayant pas pu se tenir, une seconde séance a été organisée quelques jours après sans condition de quorum.

C’est ainsi que le Maire a fait approuver ses modifications par une minorité de douze conseillers municipaux présents seulement.

Par sa décision grave, le Maire a pris seul la responsabilité de faire porter de lourdes conséquences sur la Ville du Vésinet.

Depuis l’arrêt du projet le 21 janvier dernier, le cadre juridique de l’urbanisme en France a fortement changé. des lois non votées lors de l’élaboration du projet s’imposent désormais à notre commune, et doivent par conséquent être prises en compte.

La nouvelle version du PLU doit désormais démontrer la possibilité d’atteindre les 25 % de logements sociaux. Cette exigence de l’État est très difficile à atteindre dans une Ville déjà construite, qui ne dispose pas ou de peu de foncier disponible.

Le projet des terrains de l’Hôpital a pris un retard considérable, empêchant la désignation d’un aménageur avant la fin de l’année, ce qui a poussé l’État à devenir plus ferme, et à dénoncer le protocole d’accord pour non respect des engagements pris.

L’avis de l’État prononçant la caducité de l’accord sur les terrains de l’Hôpital pousse la Ville dans une situation périlleuse, avec pour issue la fin du portage du projet en mai prochain, et le risque pour la Ville de devoir racheter les terrains de l’Hôpital, et de devoir rembourser les frais d’étude déjà engagés sur le projet pour une somme de 18 millions d’euros.

Avis sur le fond du projet

Logements sociaux

Les dernières lois votées à l’initiative de Mme Duflot oblige la Ville a disposer de 25 % de logements sociaux. Mon propos n’est par conséquent pas de revenir sur ce point mais d’évoquer la méthode choisie pour y arriver.

Les logements sociaux à construire dans le Vésinet doivent se fondre dans la Ville.

Il convient donc de ne pas dédier et de ne pas « sacrifier » des secteurs du Vésinet pour la création de logements sociaux.

La concentration de logements sociaux prévue sur les neuf terrains réservés, se trouve principalement dans le Quartier Princesse et dans le Centre Ville.

Le nouveau projet prévoit une forte concentration de logements sociaux sur certains terrains.

La logique qui a conduit à réserver spécifiquement ces terrains n’est pas claire.

D’autres terrains appartenant à la Ville, situés à proximité de certains emplacements réservés non pas été retenus. Il n’y avait pourtant pas d’expropriation à prévoir.

Quels sont les critères qui ont prévalus ?

La concentration de logements sociaux doit être supprimée au profit de logements sociaux prenant l’apparence de grandes maisons disséminées sur le Vésinet.

Une meilleure mixité favorisera l’intégration des habitants des logements sociaux dans la Ville.

Pour une bonne cohabitation des populations ayant des niveaux de vie différents, il important de ne pas pouvoir identifier la classe sociale des habitants en fonction de leur quartier.

Les nouveaux logements sociaux doivent se fondre dans la Ville, comme la plus part de ceux construits jusqu’à présent.

La Ville étant traversée par la ligne A et desservie par deux gares, permettant d’accéder en dix minutes à l’université de Nanterre, les logements sociaux construits à proximité des gares devraient en priorité être des résidences étudiantes.

La Ville projette de convertir 50 logements communaux en logement sociaux. Ces logements aujourd’hui gérés par la Ville permettent d’héberger le personnel communal dont les revenus ne permettent pas l’accession à des logements « classiques ». Ces logements convertis en logements sociaux, seront à terme gérés par la communauté de commune. La Ville n’aura donc plus la possibilité de loger son personnel, ce qui obligera les agents concernés à trouver des logements éloignés et dégradera leur qualité de vie. De plus, certains salaires de la fonction publique étant relativement bas, l’offre actuelle de logements communaux rend la commune plus attractive, et permet le recrutement de personnes qui auraient choisi une autre Ville sans ces avantages.

Parcelles réservées

2 rue Alexandre Jolly

Situé à moins de 100 mètres de l’église du Vésinet, le Presbytère offre un des derniers espaces de verdure en plein Centre Ville. Il permet de conserver une unité entre cette partie du Centre Ville et les zones plus emblématiques du Vésinet. La maison construite sur ce terrain est la résidence des prêtres du Vésinet. C’est aussi un lieu d’accueil et d’écoute essentiel au Vésinet. Il sert également de logement pour des séminaristes de Chatou.

Place de la Gare

Ilot_Picard_leVesinetL’emplacement est actuellement occupé par le commerce Picard Surgelé, et par l’hôtel restaurant l’Espante.

Picard Surgelé connait une fréquentation importante. Sa clientèle est composée des personnes âgées dont la proximité en Centre Ville permet de se rendre facilement à pied, mais aussi d’une population active fréquentant le RER ou pas, désireuse de trouver des produits simples à cuisiner à proximité. Ce lieu est probablement aussi fréquenté que la Poste.

L’Hôtel restaurant l’Espante, ouvert il y a environ deux ans au Vésinet, n’a pas tardé pour rentrer le guide du Gault et Millau.

Ces deux commerces contribuent à la dynamisation du Centre Ville. Les exproprier parait difficile d’une part pour l’intérêt qu’ils représentent auprès de la population, et d’autre part pour des raisons de valeurs des deux commerces, rendant des opérations immobilières à destination de logements sociaux coûteuses. Construire 50 logements sociaux à cet endroit nécessiterait à minima de délocaliser temporairement l’activité de ces 2 commerces, et de supprimer la partie jardin de l’Espante.

Enfin, la concentration de 50 logements sociaux sur un même emplacement n’est pas souhaitable.

65 bis Avenue de la Princesse

65_av_Princessele 65 bis avenue de la Princesse est l’un des derniers ilots de verdure visible des nombreux immeubles du quartier.

Ce quartier connaît depuis quelques années des problèmes de stationnement de plus en plus important. L’arrivée de plusieurs centaines de logements sur les terrains de l’Hôpital n’arrangera pas la situation.

L’entrée du 65 bis avenue de la Princesse se situe dans l’avenue menant à l’Hôpital du Vésinet. Le projet actuel pose déjà de gros problèmes liés à l’accroissement du trafic routier, inévitable avec l’arrivée de plusieurs centaine de Logements.

La Ville de Croissy sur Seine, a depuis plusieurs années mis en œuvre des aménagements aux abords des terrains de l’Hôpital qui ne font que renforcer les futurs problèmes de circulation dans le quartier, et les problèmes déjà actuels de stationnement. Les aménagements de voie cyclable rue de l’Écluse visent notamment à empêcher la circulation des voitures et des bus, ont dégradé l’offre de stationnement à proximité sur la Ville du Vésinet.

Enfin, la concentration de 50 logements sociaux supplémentaires additionnée au projet d’urbanisation des terrains de l’Hôpital dégraderont fortement l’image du quartier, et donc de la Ville.

Hauteur d’immeubles

Zone de centralité

Afin de densifier les zones de centralité, les hauteurs d’immeubles ont été rehaussées à 19m50, soit un mètre cinquante de plus que dans l’ancien projet. Les retraits de dernier étage censés diminuer l’impression de hauteur et préserver la luminosité des rues ont été supprimés.

La règle exprimée en mètres et non en étage n’est pas claire. Les nouvelles hauteurs permettront semble-t-il de construire 6 étages. C’est beaucoup, beaucoup trop !

La Ville a-t-elle fait une prospective pour estimer le nombre de logements construits grâce à ces nouvelles possibilités ?

Le rapport de présentation qui prévoyait une augmentation permettant de se retrouver juste en dessous du seuil des 20.000 habitants n’a pas été revu malgré les possibilités ouvertes à une forte densification.

La Ville serait bien inspirée de reprendre les principes du Baron Haussmann qui édictaient des hauteurs autorisées en fonction de la largeur des rues.

Le décret publié le 23 juillet 1884 propose les gabarits suivants :

hauteurs_Haussmann

Ce décret fixant les bases de l’urbanisme à Paris, à la fin du 19ème siècle a inspiré tous les documents d’urbanismes parisiens jusqu’à nos jours. Ainsi, le règlement élaboré dans le PLU actuel de Paris prévoit les dispositions suivantes :

En dehors des voies bordées de filet dont le principe est de limiter la hauteur pour des raisons spécifiques, le gabarit dépend de la largeur de la rue. Pour une rue de largeur P (8 à 12 mètres), un volume légèrement plus élevé (4,50 m), sous une pente de rapport 2/1, est autorisé au-dessus de la verticale de façade fixée au prospect augmenté de 3 mètres (P+3).

Avec ces calculs, on arrive pour la rue du Maréchal Foch qui mesure 9,60 mètre de large, a une hauteur ne dépassant pas 15 mètres pour la règle de 1884 et 14,50 à 17,50 mètres, toiture comprises.

Le projet actuel prévoit donc des possibilités de hauteurs supérieures aux règles actuelles dans Paris

Le Vésinet n’a pas pour vocation de concurrencer Paris en matière de hauteur ou de densification. Les règles de hauteur dans les zones de centralité doivent être revues à la baisse.

Quartier Princesse

la rue de Verdun, entre la rue de l’Ecluse et l’avenue de la Princesse, a aujourd’hui un aspect pavillonnaire, paysager.

Rue_Verdun_levesinet

Le PLU prévoit de construire des immeubles de 17, 50 mètres de hauteur. Cela va profondément changer la physionomie de la rue.Côté nord, les constructions actuelles ne dépassent pas 2 étages. le nouveau règlement permettrait de construire 5 niveaux. Le règlement devrait réduire les possibilités de constructions de 1 à 2 niveaux, et classer ces parcelles à proximité des terrains de l’Hôpital en zone UC, comme c’est le cas des parcelles situées de l’autre côté de la rue.

Aspect actuel de la rue de Verdun :

Stationnement

De nombreux Vésigondins travaillent dans des zones mal reliées en transport en commun avec le Vésinet. Ils ne peuvent donc pas se passer de voitures, et continueront à en avoir quelques que soient les conditions de stationnement. Habiter le Vésinet n’offre pas les facilités de déplacement en transport en commun que Paris. Il est donc primordial de prévoir la construction de parkings publics dans l’ensemble des quartiers du Vésinet, pour répondre à la demande. Le PLU actuel ne répond pas aux besoins.

L’offre de stationnement se dégrade d’année en année. Si cette situation est particulièrement vraie dans le Nord du Vésinet, notamment à proximité de la gare du Vésinet le Pecq, elle l’est de plus en plus dans les autres quartiers.

Dans le centre-ville, à proximité de la gare du Vésinet Centre il devient de plus en plus difficile de trouver des places de stationnement dans les zones vertes. Cette situation va se dégrader du fait de la forte densification du PLU dans le quartier. Le centre-ville du Vésinet n’a pas été repensé depuis les années 70. Le PLU doit donc prévoir les parkings qui s’intégreront dans les projets de réaménagement du Centre, et qui permettront le surcroit de voiture lié à une forte densification.

Dans le quartier Princesse, l’offre de stationnement est également insuffisante. La situation s’est dégradée avec les aménagements réalisés route de l’Ecluse par la Ville de Croissy pour se prémunir de la densification des terrains de l’Hôpital.

Commerce

Certains commerces font la renommée du Vésinet. Cependant, il reste beaucoup à faire en la matière.

C’est notamment le cas du quartier Princesse, dont le commerce est peu développé. La remise en cause de la zone commerciale prévue dans le cadre du projet d’aménagement des terrains de l’Hôpital est une grossière erreur. Ce quartier a grand besoin de développer et de dynamiser son commerce, afin de permettre à ses habitants de faire leurs courses à proximité. Le quartier Princesse ne doit pas se transformer en cité dortoir. L’immeuble situé à l’angle de l’avenue de la Princesse et de la Route de Croissy côté impair abrite en son rez de chaussée des locaux commerciaux. Pour quelle raison les linaires commerciaux situés à cet emplacement ne sont ils pas mentionnés sur le plan de zonage ?

Le nouveau plan local d’urbanisme doit donc prendre en compte ces aspects

Conclusion

La suppression de la zone UE rend impossible toute possibilité de construction sur la majorité des terrains situés au nord du Boulevard de Belgique.

Pour tenir ses promesses de campagne, le Maire dans son nouveau projet de PLU a sanctuarisé la partie située au Nord du boulevard de Belgique. La zone UE offrait des possibilités d’extension modérées, qui tenaient compte des modifications des règles de calcul de COS et de la suppression du forfait 120M2. Elle permettait aux familles de rester au Vésinet lorsque celles-ci s’agrandissaient.

Pour préserver le Nord du Vésinet, et afin de répondre aux exigences de l’État, le nouveau projet de PLU sacrifie le quartier Princesse et le centre-ville. Le nouveau projet est donc particulièrement déséquilibré. Si certaines zones de la Ville, notamment en zone UG, sont emblématiques et doivent bénéficier de mesures de sauvegarde particulières, c’est l’ensemble des quartiers qui forment la Ville du Vésinet, et qui doivent par conséquent être traités avec équité.

Le projet densifie et concentre les logements sociaux dans le centre ville, et plus particulièrement dans le sud du Vésinet. Cette situation risque de créer un Vésinet de seconde zone, ce qui serait préjudiciable pour l’ensemble de la Ville.

Abonnez-vous à ce blog par email.

Pour vous tenir informé de l'actualité, entrez votre adresse email dans la case ci-dessous.

Le fil du Vésinet
  • Affaires scolaires
  • 09/01/2014 – délibération N°1127-01  – horaires 2014-2015 suite à réforme des rythmes scolaires
  • Finances
  • 28/04/2014 – Approbation du compte administratif 2013
  • 28/04/2014 – Vote du budget
  • 17/04/2014 – Débat d’orientation budgétaire (DOB)
  • Place du Marché
  • 06/12/2013 – demande de retrait de la délibération N°1225-24 par la Sous-préfecture
  • 21/10/2013 – Recours des listes d’opposition contre la déilbération N° 1225-24
  • 17/10/2013 – Délibération N°1225-24 pour l’attribution de 600.000 € au groupement d’architecte Chaslin
  • PLU
  • 13/02/2014 – Adoption du PLU
  • Terrains de l’Hôpital
  • 13/02/2014 – Adoption de la convention d’aménagement
  • 09/01/2014 – Choix de l’aménageur AFTRP
  • Vie politique
  • 22/05/2014 – Élection d’un nouveau premier adjoint par le CM
  • 12/05/2014 – Le Conseil d’Etat confirme la condamnation de Didier Jonemann.
  • 04/04/2014 – Bernard Grouchko est élu Maire du Vésinet
  • 30/04/2014 – 2ème tour des municipales. La liste UDV est élue par 36,94% des votants soit 2458 voix
  • 11/01/2014 – Didier Jonemann ne sera pas candidat (journal Le Parisien)
  • 17/12/2013 –  Condamnation de D Jonemann à un an d’inéligibilité

Retrouver l’intégralité de cette vidéo sur la chaîne Yvelynes 1ère


Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d162107567/htdocs/levesinet/wp-includes/SimplePie/Parse/Date.php on line 694
octobre 2019
L M M J V S D
« Fév    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031